Évènements au Cérasus

Le Cerasus, le restaurant du domaine abbatial, un lieu de gastronomie & de culture

Pour le plaisir de vos yeux, Le Cerasus accueille et organise des évènements culturels.


(10/2022)

Découvrez vite l’exposition d’octobre au Cerasus !

Nous accueillons à partir d’octobre, l’artiste Miwa Deshoullieres.

Venez découvrir certaines de ses œuvres jusqu’à décembre au Cerasus.

Miwa DESHOULLIERES

Présentation de l’artiste:

Son sujet de prédilection est le corps et le végétal.

Après une école de photographie au Japon et treize années passées en studio ou en spectacle, en 2010, Miwa Deshoullières prend alors la direction de Paris puis de Poitiers afin d’y étudier le français.

Au pays du soleil levant, Sarah Moon, Man Ray ou encore Jeanloup Sieff font partie de son panthéon photographique. Miwa rêve de la France.

En 2013, à la galerie Le Mouton noir, elle présentait le résultat d’un travail qu’elle menait depuis près de deux ans. Depuis, Miwa a présenté différents travaux, axés sur notre rapport à la nature et la sensibilité. Le corps reste présent dans son interaction avec le végétal ou le minéral.

Pour cette exposition appelée « Sous les cerisiers en fleurs ». Le Cerasus a la chance

de pouvoir collaborer avec l’artiste Miwa DESHOULLIERES.

Cette fois, elle présente un travail graphique très épuré, les cerisiers rappellant le nom du restaurant “le Cerasus” .

Fabriquée en 2014, cette collection de tableaux est inspirée de, « Sous les cerisiers » (1927), un bref texte de l’écrivain Motojiro Kajii.

Venez vite découvrir ses œuvres autour d’un bon repas !


(10/2022)

Exposition de Juillet au Cerasus

Nous remercions chaleureusement l’artiste Martine Anglument pour son exposition dans notre établissement.

Nous avons eu le plaisir de d’accueillir ses oeuvres au Cerasus de juillet à octobre 2022.

Ses créations sont réalisées sur de la toile de jute brute, cela donne ainsi l’illusion d’une tapisserie.

(5 ou 6 œuvres vendus )


(07/22)

L’artiste Martine Anglument

« J’aime LA PIERRE. Elément brut, naturel qui doit être apprivoisé pour être travaillé. J’aime sa rugosité, sa force, sa capacité à capter la lumière, à l’absorber ou au contraire à la rejeter.

Je suis émue devant le travail de tous les compagnons qui ont appris progressivement, laborieusement à dompter ce matériau depuis des siècles et tout particulièrement devant des réalisations naïves, parfois disproportionnées, maladroites parce que là je retrouve en même temps la fragilité et la ténacité de l’Homme.

Toute notre histoire peut se sentir là.

Je retrouve à ma manière toutes ces émotions en travaillant sur la toile de jute, tissu rugueux, brut, parfois difficile à maîtriser, et me plonge avec plaisir dans ce monde minéral imaginaire où force et préciosité peuvent cohabiter. »

De plus, toutes ses créations sont réalisées sur de la toile de jute brute et donne ainsi l’illusion d’une tapisserie.

Ainsi, elles peuvent être présentées suspendues comme de réelles tapisseries mais aussi tendues sur châssis.

Site internet : http://www.roma-crea.fr/


Découvrez Saint-Savin en :

Cliquant ici